L' Altai Russe et le passage de la frontière Mongole,

Entre camping, feu de camp et forêt... 

Russie6

Nous voilà enfin reparti sur la route, nous quittons Barnaul bien entourés, Gusdmundur, Bruce et Kyla ainsi que Suzanne et Roger sont avec nous ! C’est donc à sept motards que nous partons à l’assaut des montagnes de l’Altai. Les premiers kilomètres sont monotones, mais peu à peu les montagnes se profilent. La route est magnifique c’est un vrai billard, les forêts de sapins s’étendent à perte de vu. Nous nous arrêtons assez tôt dans l’après-midi car nous trouvons un coin sympa pour camper. Rivière, forêt, et feux de camp sont au programme.

Russie2

Russie4

Russie5

Le lendemain nous nous arrêtons dans un complexe touristique pour manger un bout, nous avons la tristesse de découvrir Micha un ours en cage depuis maintenant 14 ans… Le propriétaire assez représentatif du Russe type est très fier de nous la montrer et de nous expliquer qu’il l’a capturé lui-même… Bref sans photo sans commentaire… Mieux vaut une photo du pont suspendu qui traverse la rivière, c’est moins triste !

Russie7

En chemin nous recroisons les trois motards que nous avions rencontré à l’ambassade Mongole au Kazakhstan, un Italien, un Irlandais et un Ecossais du coup nous nous retrouvons à dix motards ! Après une nouvelle nuit de camping, nous profitons d’une dernière journée dans ce coin magnifique de la Russie. Nous sommes assez surpris car contrairement à ce que l’on peut penser les Russes sont super-sympas ! Chaque fois que l’on stoppe ils viennent discuter et ils nous offrent à manger… Très loin des clichés !

Russie13

Russie15

Ce jour-là nous sommes un peu éparpillés sur la route, nous finissons par perdre les trois derniers motards que nous avions rencontrés. Ils doivent absolument passer la frontière aujourd’hui car leur visa Russe se termine ce soir minuit ! Quant à nous nous préférons nous arrêter à Tashanta juste avant la frontière et passer celle-ci demain matin tôt. Nous passons la nuit avec Bruce et Kyla dans un boui-boui pas cher à coté des aigles, alors que Gusdmundur, Roger et Suzanne on choisit le seul hôtel du village.

Russie16

Il est six heures pétante le réveil sonne, malgrès qu'il soit très tôt la queue pour sortir de Russie est déjà longue ! Nous patientons dans le froid jusqu’à ce que la frontière ouvre à neuf heures, puis encore une heure supplémentaire pour pénétrer à l’intérieur celle-ci. Une fois dedans ce n’est pas plus rapide ! Nous passons un par un, on nous pose des questions incroyable comme le kilométrage des motos… ? Bref, les deux Ecossais s’en vont bien avant nous puis c’est à mon tour de sortir de Russie, je m’engage donc seule dans le nomansland de vingt kilomètres, Edouard n’arrivera qu’une heure après moi ! Je me présente à la frontière Mongol, une dame veut que je fasse désinfecter mes pneus, je lui montre mon portefeuille, il n’y a pas un Kopeck à l’intérieur c’est Edouard qui a tout l'argent ^^, de plus je sais pertinemment que c’est de l’arnaque ! Une fois dedans je commence à entreprendre le tour des bureaux pour faire tamponner mon passeport, mais après cinq minutes de paperasse la douanière me dit que c’est l’heure de la pause déjeunée et que je dois attendre ici… Ok… Du coup j’ai le temps de voir arriver Edouard qui restera malheureusement coincé derrière la barrière car tous les douanier on littéralement décampé, je suis la seule coincée à l’intérieur ! ^^ C’est long, extrêmement long, Edouard finit par rentrer mais la douanière ne l’aime pas trop, du coup elle fait passer tout le monde devant lui. Pris de colère il rentre dans le bureau d’un gars pour réclamer ses tampons ! ^^ Pendant ce temps Gusdmundur, Roger et Suzanne arrivent, nous décidons de les attendre et de tous repartir ensemble. Mais c’était sans compter sur Gusdmundur qui, va savoir pourquoi, a un visa business pour la Mongolie ! Il finit dans le bureau du boss pour s’expliquer, heureusement un Russe sympa va l’aider à se dépatouiller de la situation ! ^^ Nous finissons par sortir, il est 17h, nous avons passé 10h à attendre aujourd’hui c’était génial ! ^^ Malheureusement les problèmes ne sont pas terminés… Un Mongol bourré et agressif nous attend à la sortie de la frontière pour nous vendre une assurance, nous essayons de foncer mais il intercepte Edouard et essaye de le faire tomber de la moto ! Une fois passé l’énergumène un deuxième un peu moins agressif nous ferme une barrière au nez pour nous faire payer une taxe écologique. Heureusement nous tombons sur un autre Mongol qui parle anglais, nous essayons de lui faire comprendre que c’est illégal… Les hommes en question ne sont ni policier, ni douaniers, ni quoi que ce soit et l’argent va directement dans leurs poches ! Après négociation nous arrivons enfin à partir, bienvenue en Mongolie !!