D'Almaty à Barnaul,

Après dix longs jours d’attente nous obtenons enfin nos visas pour la Mongolie ! 

Kazakstanbis18

Pour la petite histoire, nous sommes revenu à l’ambassade lundi 17 juillet très tôt histoire d’augmenter nos chances d’obtenir notre visa dans la journée. En arrivant nous trouvons un autre joli papier collé sur le portail, les deux seules choses que nous pouvons lire ce sont les dates 17 et 18… Nous sentons le coup venir mais nous décidons de rester là quand même et d’attendre l’ouverture de l’ambassade… Un kazakh essaye de nous traduire l’affiche mais il ne parle pas anglais du coup ce n’est pas évident ^^ ... nous comprenons plus ou moins que c’est fermé… Nous attendons encore et nous voyons arriver trois autres motards, puis un couple en van et un autre en vélo… Tout le monde veut son visa ! Mais comme nous le craignons, l’ambassade est fermée deux jours supplémentaires pour des raisons un peu obscures… L’attente est interminable, nous n’avons qu’une envi c’est de mettre les voiles ! Edouard se fait littéralement bouffer par des puces ou des punaises de lit à l’hostel, il finit par faire une réaction allergique… C’est à se demander ce qui lui cause l’allergie, les puces ou l’attente ? ^^ Bref, nous revenons au petit matin le 19 juillet, les motos sont chargées, il n’y a plus qu’à partir ! Nous retrouvons tous les voyageurs que nous avions rencontrés deux jours plus tôt, finalement il ne nous faudra qu’un quart d’heure pour obtenir le précieux sésame ! Il est seulement 10h30, ni une ni deux nous décampons ! Nous mettrons deux jours pour relier la frontière, une journée de 500 km juste après avoir eu nos visas et une journée de 700 km pour atteindre la frontière Russe. Les routes ne sont pas extra-ordinaires et les paysages non plus, nous ne trainons pas. Le stress monte pour le passage de la frontière Russe, nous avons des visas business et nous savons que ça peut-être parfois compliqué avec ce type de visa… C’est pourquoi nous avons choisi d’emprunter la petite frontière de Shaimonika, ce fut une bonne idée car les douaniers ont été super-sympa. Nous passons sans encombre, aucune question sur notre prétendu business en Russie, ouf sauvés ! La route qui mène à Barnaul ne présente pas plus d’intérêt que la précédente, les seules différences ce sont les brocs d’eau qui nous tombent sur la tête ! Nous sommes contents d’atteindre la ville et de se mettre au sec, de plus nous retrouvons Gusdmundur ainsi que Bruce et Kyla coincé là depuis 6 jours à cause d’un roulement cassé. Le lendemain nous nous activons pour faire la vidange des motos et changer les pneus arrières avant la Mongolie. Finalement nous restons un jour supplémentaire car la pluie est de nouveau de la partie et personne n’a envie de décamper. Nous en profitons pour faire un peu de shopping et dégoter des vestes imperméable, indispensable pour la suite du voyage ! ^^

Russie1