Ispahan,

La ville bleu...

Iran40

Aujourd’hui pas de moto c’est visite ! Et bonne nouvelle nous venons de recevoir par mail nos visas pour l’Azerbaïdjan ! Comme quoi tout s’arrange… Nous trouvons une petite boutique de matériel d’impression pour imprimer nos visas, mais impossible de payer quoi ce soit pour le service, toujours la main sur le coeur les Iraniens ! Nous commençons le tour des différents sites et monuments par la mosquée Hakim et son bazar.

Iran47

Puis nous nous rendons vers la place de l’Emam qui a aussi son bazar, celui-ci fait tout le tour de la place, ainsi que ses deux mosquées Cheikh Lotfallah et Chah et son palais Ali Qapu.

Iran38

Iran39

Iran46

Iran45

Nous visitons un deuxième palais Chehel Sotoun qui fait aussi office musée. Et pour finir nous allons voir les deux ponts Si-o-Se Pol et Kahju qui traversent la rivière Zayandeh.

Iran35

Iran34

Iran29

Les places historiques à Ispahan sont nombreuses, tout est vraiment magnifique, les photos suffisent d’ailleurs à traduire le charme et l’ambiance de cette ville ! Son surnom est Isfahan Nesf-e Jahan qui signifie "Ispahan est la moitié du monde". Il fait référence à l’apogée, vers l’an 1600, de ce qui est alors l’une des plus grandes villes du globe, capitale cosmopolite et brillante de l’Empire safavide où se pressent marchands et diplomates venus d’Europe, de Chine, de la Turquie ottomane et de l’Inde moghole. Ispahan est la cité de Chah Abbas Ier le Grand (1571-1629).

Iran42

Nous avons trouvé un peu bizarre de ne rien payer lors de toutes ces visites mais il s’avère qu’un jour par an les entrées sont libres et c’était ce jour-là ! Le nombre de touristes étrangers était plutôt impressionnant ! Nous ne pensions pas en voir autant ! Nous voulions aussi gouter la spécialité d’Ispahan ; le Byriani, c’est une viande en sauce cuisinée que l’on mange sur du pain, mais nous avons été incapables d’en trouver ! Dans les deux restaurants où nous avons été il n’en n’avait plus…