De Shiraz à Zanjan,

La boucle est bouclée...

Iran116

Après ces deux jours à Shiraz, nous reprenons la route en direction des montagnes du Zagros, Yasuj plus exactement. Nous faisons un détour pour voir la cascade Morgoon Waterfall, elle n'est pas extrêmement impressionnante mais le coin est sympa, beaucoup d'Iraniens viennent ici pique-niquer et profiter de la fraîcheur.

Iran115

Nous arrivons en fin d'après-midi à Yasuj, nous cherchons un hôtel pour la nuit mais le seul que nous trouvons est trop cher pour notre budget... C'est à ce moment qu'arrive un groupe de jeunes étudiants, nous discutons un peu, ils veulent qu'on attende leur professeur de biologie car il parle bien anglais et il peut nous aider à trouver un hôtel... Un quart d'heure plus tard il arrive et nous pose quelques questions puis après un coup de fil à sa femme il nous propose carrément d'être ses invités pour la nuit ! Nous acceptons sans se poser de questions et le suivons jusque chez lui. Nous rencontrons sa femme et sa fille de 3 ans (désolés pour les prénoms impossibles de se souvenir !), nous sommes accueillis comme des membres de la famille, on nous offre un repas délicieux, une bonne douche et un coin pour dormir. La famille est adorable, le lendemain matin c'est les larmes aux yeux que nous les quittons tellement touchés par leur gentillesse et leur accueil !

Iran117

Iran118

La journée qui s’ensuit n'est pas très intéressante nous rallions la ville d’Izeh, rebelote nous galérons à trouver un hôtel. Les touristes sont beaucoup moins nombreux dans ce coin de l’Iran. Le premier est sur notre application GPS mais n’existe pas, et le deuxième est dans notre budget mais très sale et surtout avec des proprios un peu spéciaux… Du coup c’est un homme qui nous regardait faire qui nous propose de le suivre jusqu’à un troisième hôtel où nous pourrons mettre les motos en sécurité selon ses dires. Effectivement, l’hôtel paraît plus sympa et nous pouvons mettre les motos dans la cour arrière. C'est la première fois que nous oublions de demander le prix avant d’accepter une chambre et on ne recommencera pas ! Quelle bonne surprise d’apprendre au réveil que votre nuit vous a couté cinquante dollars ! Même dans les villes touristiques comme Ispahan, nous n’avons jamais payé ce prix-là ! Le plus énervant c’est de voir que la veille le gars de l’accueil parlait un peu anglais et que ce matin comme par magie il ne connaît plus un seul mot d’anglais…  Nous reprenons la route un peu en colère en direction de Shustar pour observer un ancien système hydraulique.

Iran121 1

Iran122

La route qui y mène est splendide, les montagnes sont hallucinantes ainsi que la rivière qui coule en fond de vallée ! La température aussi est hallucinante, il ne fait pas loin des 45 degrés !

Iran119

Nous voulions dormir à Dezful mais la chaleur est insupportable, du coup nous prenons l'autoroute pour remonter rapidement vers les montagnes et la ville de Khorramabad. Nous observons son fort de la fenêtre de l’hôtel mais nous n'irons pas le visiter trop épuisé par cette longue journée.

Iran124

Les deux jours qui suivent ne sont pas extraordinaire… de plus le Ramadan a commencé du coup les restaurants sont fermés la journée et nous sentons que l’ambiance et différente, plus pesante… Nous passons par Hamadan, ici aussi nous avons eu du mal à trouver un hôtel dans notre budget. Nous avons même cassé une vitre en sortant les motos d’un bâtiment dans lequel nous les avions garées. Pour la petite histoire, le gérant de l’hôtel nous avait annoncé 20 dollars pour la nuit, nous acceptons puis il nous fait garer les motos dans un bain douche publique en dessous de son établissement. Nous commençons à monter nos affaires, il nous demande les passeports et l'argent mais plus que le prix annoncé au départ, car vous comprenez le parking… ! Hors de question, il se fout un peu de notre figure ! Du coup on récupère les affaires et on s’en va (je vous explique pas la transpiré !) et c’est en ressortant les motos du bain douche en marche arrière que nous avons explosé un carreau… Bref nous nous sommes acquitté de quelques dollars pour rembourser les dommages mais ça la fout mal quand même… 

Après ces derniers jours nous sommes contents de retrouver Zanjan où nous étions venue trois semaines auparavant, nous reprenons le même hôtel, les propriétaires sont contents de nous revoir et nous réalisons que notre aventure en Iran va bientôt se terminer…