Bukhara,

Au coeur de la route de la soie...

Ouzbe kistan33

Nous traversons le désert de Kyzylkoum pour rejoindre Bukhara, il fait extrêmement chaud, la route est bonne sauf sur les soixante derniers kilomètres. La moto de Mathilde continue de perdre un peu d’huile, notre nettoyage n’a pas suffi… Nous sommes contents d’arriver à la guesthouse en fin d’après-midi, nous demandons assez rapidement au fils de la gérante qui parle un parfait français s’il connaît un endroit où nous pourrions faire réparer la moto. Finalement nous ne ferons rien car celui-ci va complètement nous oublier… C’est grâce à Thierry Floreck que nous allons trouver une solution, en le voyant sur Facebook nous lui demandons conseil. Apparemment il y aurait un garage à Duschambé au Tadjikistan susceptible de nous aider, ils louent des BMW et d’autres motos pour faire la Pamir (Tajmototour). La décision est prise nous irons à Duschambé, la fourche perd tellement peu d’huile qu’elle tiendra largement jusque là-bas. De plus cela nous permettra de tenir jusqu’à Osh au Kirghizistan où nous savons que nous pourrons trouver le garage moto Muztoo. Le lendemain nous partons à la découverte de la ville, le centre historique de Boukhara est situé sur la route de la soie, il remonte à plus de deux mille ans.

Ouzbe kistan28

Ouzbe kistan34

Boukhara a longtemps été un centre économique et culturel important de l’Asie centrale.

Ouzbe kistan31

Ouzbe kistan25Ouzbe kistan26

Très honnêtement nous n’avons pas été transporté par cette ville… Pour le coup nous avons vraiment préféré Kiva, l’ambiance et le charme de ce lieu était envoutant ! De plus nous commençons à en avoir marre des mosquées et de la chaleur, je crois que les montagnes du Pamir nous appellent ! Malgrès tout, nous avons rencontré un marionnettiste vraiment adorable, il nous a fait découvrir sa passion et son métier et ça restera certainement notre meilleur souvenir de Bukhara ! (la vidéo est sur facebook)