Tokyo,

La fin approche...

Japon 95

Nous allons passer 10 jours dans l’immensité de cette ville. Cette fois-ci nous avons réservé un hôtel sur internet histoire d’être tranquille. Pour la petite histoire nous avons dégoté cet hôtel sur Booking, dans le descriptif de celui-ci il était écrit « adult only »… Maintenant nous comprenons pourquoi ^^ ! Nous atterrissons dans un « love hôtel », c’est assez commun au Japon et surtout c’est beaucoup moins cher qu’un hôtel classique de plus on y trouve exactement le même service. Le seul bémol c’est qu’il faut quitter la chambre à 13h et revenir pour 18h pas avant et ce tous les jours… Mais bon nous avons un parking gratuit et fermé pour les motos et ça c’est rare à Tokyo ! Contrairement à ce que l’on peut imaginer, conduire dans Tokyo n’a rien d’extrêmement compliqué, les Japonais sont tellement organisé et respectueux que c’est facile il suffit de suivre le mouvement !! Nous passons nos premières journées à essayer de savoir comment procéder pour renvoyer nos motos en France… Nous sommes déjà en contact depuis quelques semaines avec une agence de fret française qui possède un agent à Tokyo. Nous avons dors et déjà éliminé l’option aérienne aux vues des prix exorbitant demandé ! En attendant un RDV pour aller déposer nos moto au port nous commençons notre découverte de Tokyo. Nous passons pas mal de temps dans le quartier d’Akihabara, bien connu des « geeks ». Le nombre de magasins, de lumière, et de personnes au mètre carré, c’est tout simplement impressionnant !

Japon 75

Lors de notre deuxième journée nous apprenons que nous n’allons pas pouvoir laisser nos effets personnels sur la moto, les seules choses qui peuvent rester ce sont les valises vides… Bon… nous partons à la recherche de gros bagages, pas trop chers, pour tout mettre dans l’avion. Dans un premier temps nous en achetons deux mais nous allons vite comprendre que ça ne suffira pas ! Même en se débarrassant de quelques truc, impossible de tout faire rentrer… Bon bas il n’y a plus qu’à en acheter une troisième, on avait un sacré foutoir sur ces motos ! Finalement c’est au bout de notre troisième journée dans cette ville que nous allons amener nos motos au port. Dans un premier temps nous nous rendons au petit matin dans les bureaux de la compagnie histoire de régler le côté administratif. Nous rencontrons Seina Kamisasa, elle va scanner tous nos documents, permis, carte grise, passeport, document remis par la JAF, carnet de passage en douane… Elle va aussi conserver nos carnets qui voyageront avec les motos, nous signons une feuille qui dit que nous devons vidanger l’huile et l’essence et que nous devons débrancher et isoler la batterie. Rien de bien compliqué et après seulement une heure nous retournons à nos motos en bas de l’immeuble et nous partons en vitesse à l’entrepôt de la compagnie 30 kilomètres plus loin. Nous allons y passer l’après-midi le temps de tout vidanger. Comme de par hasard la moto de Mathilde fait encore des siennes… ! Jusqu’au bout celle-là ! Le bouchon de vidange est foutu, rond comme un cul de bouteille, impossible de le desserrer ! Heureusement le monsieur qui va s’occuper de les mettre en caisse est sympa et puis il en a un peu marre aussi ^^, du coup nous vidangeons simplement le haut réservoir et pour le reste bas… ni-vu, ni-connu ! Les motos sont fin prêtes à être expédiée, il est temps de dire au revoir ! Nous ne les reverrons pas avant deux mois au Havre. Mine de rien ça fait quelque chose de les laisser là… Nous avons passé six mois ensemble non-stop, nous avons veillé sur elles, elles nous ont trimbalé par tout temps sur des routes parfois catastrophique… C’est plus que des motos, c’est devenu des compagnons de route ! Sans elle nous ne serions pas ici. Bref pas si facile de les laisser là sans trop savoir ce qui va leur arriver, ça marque vraiment la fin du voyage. Nous essayons de nous remonter le moral en nous disant qu’il nous reste encore quelques jours avant de prendre l’avion… 

Japon 77

De retour au centre-ville nous réservons notre vol pour le 2 octobre soit dans quatre jours, heureusement nous trouvons des billets pas trop cher, ça y est j-4 avant le retour en France ! Nous allons nous prendre une claque c’est sur ! ^^ Le lendemain nous avons RDV, un RDV fixé depuis maintenant 3 mois, et nous sommes super content de retrouver Akisawa en cette fin de voyage ! Il n’a pas manqué de nous remonter le moral, il était tellement heureux de nous retrouver comme promis qu’il nous a emmené manger au moins quatre fois au restaurant dans la même journée ! Il nous a offerts je ne sais pas combien de cadeaux mais surtout et c’est le plus drôle il racontait à tous les Japonais autour de nous qu’il nous avait rencontrés en Ouzbékistan et que nous étions venu jusqu’ici par la route avec nos motos ^^. Un homme vraiment adorable, nous espérons pouvoir lui rendre l’appareil un de ces jours en France !

Japon 83

Durant nos trois derniers jours nous continuons de nous promener dans Tokyo, le quartier de Shibuya, le pont arc-en-ciel, Tokyo de nuit, le palais impérial…

Japon 82

Japon 86

Japon 94

Mais surtout pour marquer cette fin de voyage nous avons choisi de faire un truc cool… du kart dans Tokyo déguisé en Mario et Luigi ! Comment pourrions-nous mieux terminer notre périple ? 

Japon 97 

The end...